Aller le contenu

Assurance camping-car en ligne

L’assurance camping-car, une obligation ?

Même si techniquement, certain véhicule de loisirs peuvent être associés à votre contrat d’assurance auto, très rares sont les camping-cars éligibles. Pour cause, si le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 750kg, il vous faudra souscrire au minimum une garantie responsabilité civile. Car oui, au titre de l’article L211-1 du Code des assurances, tout véhicule terrestre à moteur en état de marche (même au garage) doit être couvert. Bien que considérer comme un véhicule de loisirs, le camping car ne peut la déroger. Il vous faudra donc trouver une formule adaptée à votre bien mais aussi à vos projets.

Assurance camping-car sur internet
Assurance camping-car

Attention, si vous optez pour une location de camping-car pendant les vacances, il se peut que ce soit à vous d’assurer directement le véhicule. En effet, suivant le statut du loueur, il peut vous proposer sa propre assurance ou vous demander de vous assurer. Dans le premier cas, les démarches sont réduites puisque vous et votre camping-car êtes couverts en cas de dommages causés à des tiers ou au véhicule. Mais ce cas est rare. Le plus souvent, c’est à vous de faire les démarches. Cependant pas d’inquiétude, il existe des assurances camping-car temporaires prévues à cet effet. Elles peuvent aussi comprendre une garantie responsabilité civile.

Quelles sont les 3 types d’assurance camping-car ?

En France, on distingue trois couvertures différentes suivant les prix et suivant les garanties. La moins couteuse : l’assurance camping-car au tiers. Ce contrat vise principalement à couvrir garantie responsabilité civile. Elle est conseillée pour les camping-cars anciens ou avec une valeur résiduelle faible. On peut la comparer avec une assurance voiture au tiers pour les plus familiers.

Il existe ensuite l’assurance tous risques. La formule de couverture la plus complète pour votre camping car. Mais attention, suivant le montant des garanties personnelles et les dommages corporels qu’elle couvre le prix monte dangereusement. Elle peut inclure l’assurance du contenu privé et l’assistance en cas de panne à 0 km. Si vous envisagez par exemple d’installer des panneaux photovoltaïque sur le toit du camping-car, nous vous recommandons cette option pour une couverture optimale.

Enfin, il existe une formule plus hybride entre les deux précédentes sous le nom d’assurance camping-car intermédiaire ou tiers amélioré. Suivant vos volontés elle peut prendre ne compte une assistance juridique, la protection du conducteur, les bris de glaces, les vols (ou tentatives) et l’assistance en cas d’accident ou d’incendie.

Pour un voyage en toute sérénité, optez pour la garantie des effets personnels !

Un premier conseil, avant de partir dans un pays étranger avec votre camping-car prenez soin de vérifier que ce pays est bien présent dans la police d’assurance de votre camping-car. Car sinon, il se peut que vous ne soyez tout simplement pas couvert.

garantie privée

Une fois cette vérification faite, à vous les vacances en France ou à l’autre bout du monde. Voyager en camping-car c’est souvent l’occasion de partir à l’aventure, de troquer la sédentarité pour découvrir de nouveaux endroits inconnus. Vous sillonnez les routes et traversez des frontières. Mais le plus souvent, l’habitacle contient l’ensemble de vos biens personnels. Vous emmenez avec vous bien plus que le nécessaire (des bijoux de famille, des appareils électroniques…). Alors pour ne pas risquer de vous voir gâcher ce moment de tranquillité, nous vous encourageons à être prévoyant. Pour rappel, l’assurance du contenu privé est incluse dans l’assurance camping-car tous risques. Elle peut aussi être ajoutée à la demande à votre assurance tiers amélioré.

Comment est défini le tarif de l’assurance ?

Trois critères influent fortement sur le tarif de votre assurance. Le premier est votre profil. Parce que la gestion du risque prend en compte l’aspect humain. Suivant votre passé (résiliation, malus lié à un accident), la prime est orientée à la hausse ou à la baisse. Si vous êtes jeune conducteur une surprime est souvent coutume. Attention donc à votre conduite.

Le deuxième point d’importance est l’utilisation. Suivant la distance parcourue, la valeur des biens que vous emmenez avec vous et bien sûr le prix d’achat du camping-car, il vous faudra augmenter vos garanties pour une couverture adaptée. Le type d’assurance camping-car a donc un rôle très important dans la tarification. Tout comme les plafonds d’indemnisation que vous pouvez négocier.

Enfin, le taux d’accident et d’indemnisation historique. Il s’agit du seul critère sur lequel vous n’avez que peu d’impact. Suivant l’accidentologie et les remboursements effectués, les compagnies d’assurance ajustent à la hausse ou à la baisse les prix.

Envie de changer d’assureur car non satisfait par votre formule actuelle. Avec la loi Hamon, après un an d’engagement, vous avez la possibilité de choisir un nouveau contrat.

Comment choisir son assurance camping-car en ligne ?

  1. Suivant votre situation et les garanties que vous souhaitez, faites le choix entre les types d’assurance (tiers, intermédiaire ou tous risques).

  2. Il est temps d’obtenir des devis auprès des assureurs (AMV, MAAF, MACIF) ou d’utiliser un comparateur d’assurance en ligne.

  3. A partir des résultats obtenus, sélectionner 3 offres reçues qui correspondent à vos attentes. Prenez une bonne heure lire les avis clients sur les assurances camping car des compagnies d’assurance de votre top 3.

  4. Vous n’avez plus qu’à remplir les éléments demandés. Si le paiement est disponible en ligne, vous recevrez alors dans les 24 heures l’attestation d’assurance directement sur votre adresse mail.

Focus sur l’assurance camping car temporaire

Pour l’achat/vente du véhicule ou afin de profiter de quelques jours de vacances, des forfaits au jour, à la semaine ou au mois, vous sont proposés pour assurer votre camping-car. Accessibles sur le papier, ces produits d’assurance sont fortement réglementés et contraignants. Par exemple, la majorité des polices d’assurance ne couvrent le véhicule qu’au plafond de 100 000 euros valeur à neuf. Le conducteur doit avoir entre 25 et 75 ans et disposer de son permis de conduire depuis plus de 2 ans. Enfin, l’immatriculation doit être française ou d’un pays adhérent au système de la carte Verte. Ces conditions rendent l’assurance camping-car effective.

voyage camping car

 

A noter, l’application souvent abusive d’une franchise élevée de 3 000 euros pour les dommages corporels et matériels si lors de l’accident ou du sinistre, le conducteur est différent de celui renseigné sur la police d’assurance.


L’assurance camping-car est obligatoire dans les pays de l’Union Européenne. Le défaut d’assurance constitue un délit passible de 3750€ d’amende et d’une annulation de permis avec interdiction de le repasser pendant 3 ans.